5 précieux conseils avant de partir en voyage en Guadeloupe

La Guadeloupe est l’une des destinations très convoitées par les voyageurs, que ce soit en vacances, ou en affaires, par sa beauté, et son dynamisme économique. Mais quel que soit le type du voyage, il ne se fait pas à la hâte. En effet, pour les vacanciers indépendants, pour un séjour parfait, et inoubliable, voici 5 précieux conseils de préparation, avant de découvrir ce groupe d’îles, dans le territoire français d’Outre-mer.

Bien connaître la Guadeloupe

5 précieux conseils avant de partir en voyage en Guadeloupe

Vu d’en haut, les îles des Caraïbes françaises de la Guadeloupe ressemblent aux ailes émeraude d’un papillon.

Situées dans le croissant inférieur de l’archipel des Caraïbes entre les îles de Montserrat et de la Dominique, ces îles jumelles et un petit groupe d’îlots de satellite n’offrent pas seulement des plages de sable blanc spectaculaires aux voyageurs intrépides.

Ils ont également des cascades, des forêts tropicales montagneuses et des institutions culturelles dédiées aux peuples préhispaniques des îles et à la traite des esclaves.

Depuis les îles principales de Grande-Terre et de Basse-Terre, il vous faudra seulement une heure de ferry pour visiter les petites îles de La Désirade, Marie-Galante ou les îles des Saintes.

La Guadeloupe, en une phrase, c’est un véritable trésor, entre mer et montagne. Ses plages de sable blanc, sa faune et flore extrêmement riches, et ses forêts sauvages, la font en un coin, magique, et paradisiaque. En effet, ses paysages nuancés et variés séduisent tous les voyageurs, à la recherche des activités divertissantes, pour les vacances. Pour la bien connaître, il existe plusieurs guides, à la disposition des vacanciers, sur le marché.

Déterminer l’itinéraire

Entre visites en ville, plages, plongées et randonnées, chaque vacancier a le choix de saisir celui qui lui convient. Mais comme la Guadeloupe est composée des îles, magiques, ainsi, la location bateau Guadeloupe est la meilleure façon de les découvrir, plus amplement. Ce moyen maritime offre, aux vacanciers, plusieurs itinéraires intéressants. La navigation vers le Sud, en direction de Marie Galante, par exemple, donne accès à des plages magnifiques, couvertes de forêts tropicales. Et celle, vers le Nord, offre, tout simplement, l’inoubliable tour des îles d’Antigua, et Nevis.

À moins de 30 minutes du l’aéroport de Guadeloupe sur l’île de Grande-Terre se trouvent certaines des plus belles plages de l’île.

Secouez les derniers vestiges de voyage à La Caravelle, une longue plage ouverte au public sur le terrain d’une station tout compris du Club Med avec des écoles et des locations de planche à voile et de kitesurf. Les excursionnistes peuvent louer des chaises longues sous les palmiers pour 10 euros.

Pour une expérience plus française, demandez aux habitants de se rendre à Petit-Havre, une petite plage de surf fréquentée par les locaux.

Réserver bien à l’avance

Pour éviter des mauvaises surprises, qui pourraient sombrer les vacances, suivant l’itinéraire, il faut tout réserver bien à l’avance. La réservation commence par celle de l’avion. Comme les vacances commencent déjà en vol, il faut bien choisir la bonne compagnie aérienne, avec des prix concurrencés, et qui donne plus de confort. Ensuite, il faut penser à la réservation des logements, surtout, si on pense à passer la nuit à chaque étape de voyage. Et enfin, le plus important, c’est le bateau Guadeloupe, qui permet de rendre le voyage en vacances de rêve.

Bien préparer les valises

Il ne s’agit pas de n’importe quelle destination, c’est la Guadeloupe. Pour être bien paré, il faut prendre l’essentiel, comme, entre autres : des vêtements légers, des maillots de bain (natation, plongée, ou du surf), un chapeau, ou une casquette, des lunettes de soleil, des tongs, des petites sandales de marche, avec des produits anti-moustiques, crème solaire.

Avant de partir

Il faut prendre un ou deux jours de préparation, pour éviter un retour catastrophique chez soi.  Il faut tout laisser, comme, entre autres, les problèmes de boulot. Bien se reposer la nuit qui précède le départ, et partir avec une tête d’un vacancier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *